Politique

Marché de l’eau: L’ex-ministre Mansour Faye a-t-il favorisé Suez au Sénégal?

En octobre 2015, la ville de Saint Louis reçoit cinq camions-bennes de la part de Suez. Il s’agit d’un don, d’après la mairie. Les véhicules ne sont pas tout neufs. Quinze ans, d’après un responsable de l’entreprise. Aux commandes de l’opération, Alioune Badara Diop, proche du maire Mansour Faye. Trois ans plus tard, la commission d’attribution des marchés publics dépendant du ministère de Mansour Faye décide d’attribuer le marché de l’eau à Suez.

Pour Le Canard enchaîné et certains proches du dossier, ces cinq camions-bennes donnés gratuitement ont comme un parfum de corruption. Dans un communiqué, la mairie de Saint Louis dénonce des accusations sans fondement. Quant à Alioune Badara Diop, il dit avoir eu l’idée de récupérer ces camions en les voyant stationnés dans un dépôt en France. Il souligne : « La mairie a pris en charge les frais de transport des véhicules ».

Suez explique que cette pratique – envoyer de vieux camions en Afrique – « est courante pour la plupart des opérateurs ». Trois ans plus tard, la victoire de l’entreprise face à la Sénégalaise des Eaux (SDE) reste contestée. Car dans son offre pour reprendre le marché de l’eau urbaine au Sénégal, Suez était plus chère que l’opérateur historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *