Echauffourées de Touba : Les 32 interpellés bénéficient d’une liberté provisoire

0
168

Trente-deux (32) des 38 manifestants arrêtés lors des échauffourées du marché Ocass de Touba ont été déferrés, dans la soirée d’hier, à Diourbel, après une garde à vue de 48 heures dans les locaux de la police de Touba. Poursuivis pour trouble à l’ordre public, vandalisme et destruction de biens publics, ils ont passé, avant-hier, une autre nuit à la police centrale de Diourbel. Hier, les 32 manifestants arrêtés ont obtenu une liberté provisoire un peu avant 14 heures, après s’être présentés à la barre du tribunal de Diourbel. Les 22 majeurs seront jugés le 29 juin prochain et les 10 mineurs le 17 juin pour les faits qui leur sont reprochés. Pour rappel, les hommes du commissaire Modou Mbacké Diagne ont effectué une intervention suite à un appel au secours des éléments de « Safinatoul Aman ». Ces derniers ont été  agressés par des badauds et commerçants ambulants du marché Ocass, suite à l’intervention musclée d’une personne qui se réclamait de leur service. Il y a eu des échauffourées au cours desquelles une arme à feu a occasionné des blessés. Les éléments de la police ont ainsi procédé à l’arrestation de 38 individus qu’ils ont gardé à vue pendant 48 heures. L’enquête a permis de libérer 6 personnes à Touba, avant le déferrement des 32 autres au commissariat de police de Diourbel. Les 4 blessés ont été évacués à l’hôpital Matlaboul Fawzeyni.

Mamadou DIEYE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here