Accueil Blog

TOUBA CA KANAM : CEREMONIE DE REMISE DES 2 CAMIONS CITERNES ET UNE AMBULANCE A LA BRIGADE DES SAPEURS POMPIERS DE TOUBA .

0

REMISE DE 2 CAMIONS CITERNES ET UNE AMBULANCE UNE A LA BRIGADE DES SAPEURS POMPIRS DE TOUBA

# VIDEOS# -LES REALISATIONS DE TOUBA CA KANAM ENTRE 2017-2018

0

LES REALISATIONS DE TOUBA CA KANAM ENTRE 2017-2018

UNE OPÉRATION DE SAUPOUDRAGE EN COURS À TOUBA FINANCÉE PAR TOUBA CA KANAM

0

UNE OPÉRATION DE SAUPOUDRAGE EN COURS À TOUBA FINANCÉE PAR TOUBA CA KANAM

Université à Touba : Le projet gigantesque des Mourides, un coût de 37 milliards

0

Le Khalife Général des Mourides lance la création d’une université Ultra moderne d’un coût de 37 milliards supporté par le compte bancaire de Serigne Touba… La correspondance de notre reporter Abdou Dia Touba veut son université…Sans l’Etat Une Université ultra moderne de 37 milliards lancée par le Khalife Général des mourides L’annonce est faite par le khalife général lui-même.

En effet, dans une déclaration annonçant officiellement la date du dimanche 28 octobre coïncidant avec le 18 Safar pour la célébration du Magal de Touba, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a décliné son premier grand projet pour la ville sainte : une Université ultra moderne d’un coût de 37 milliards réservée exclusivement pour l’apprentissage et la quête du Savoir.

Dans son discours, l’actuel successeur de Serigne Touba est revenu sur sa volonté de parachever d’abord les projets entamés par Serigne Sidy Mokhtar avant de démarrer ses propres projets. Revenant sur l’Université dont le démarrage est annoncé juste après le Gamou, le Saint homme a beaucoup insisté sur l’importance du Savoir dans la société. Aux talibés, Serigne Mountakha dira de respecter les recommandations de Serigne Touba et de bien prendre en charge les pèlerins lots du grand Magal de Touba.

DOLY À LA TÊTE DU GROUPE PARLEMENTAIRE – Wade entame la guerre contre Madické et utilise, malgré lui, celui qui l’a le plus combattu à Touba

0
Dans une analyse précédente, Toubainfos apprenait à ses lecteurs que Me Madické Niang se tromperait ardemment s’il espérait compter, dans la concrétisation de son rêve Présidentiel, sur le soutien de Cheikh Mbacké Bara Dolly. En  désignant ce dernier Président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie, Wade prouve à ceux qui en doutaient qu’il savait encore faire usage d’astuces pour  maintenir certains sous son contrôle. 
L’histoire retient que c’est l’avocat Saint-Louisien qui  » a fabriqué de toutes pièces  » le Mbacké-Mbacké politicien, lui finançant toutes ses activités politiques et l’aidant à devenir un leader au sein du Pds à Touba. L’histoire retient aussi que c’est Serigne Cheikh Mbacké Bara Dolly qui organisait des séances de récitals de Coran pour le départ de Wade du pouvoir avant 2012, qui menaçait de faire rédiger un livre de 800 pages pour décrire  » sa gestion malsaine  et lister les scandales qu’il a créés.  » C’est encore lui, avec son groupe, qui se plaisait à déclarer  » Wade persona non grata  » à Touba.
Aujourd’hui, l’on est désormais bien loin de toutes ces scènes théâtrales parce que quelques années après, le discours du Dolly a changé. Il est devenu favorable à Karim Wade et à son père. 
Au fil du temps, Cheikh Mbacké est devenu le bras droit de Me Madické qu’il représentera à moult reprises ces dernières années dans les cérémonies religieuses. Seulement dès que le clash a eu entre Wade et Madické, il a préféré se cacher derrière son frère de Bokk Gis-Gis pour dérouler un simulacre de médiation qui échoua. Il fallait tout faire pour ne pas fâcher Wade. Le Pape du Sopi a compris le jeu. Et pour éloigner Me Madické Niang de Touba, il fallait lui couper son principal pont… Cheikh Mbacké Bara Dolly. 
Wade a-t-il gagné la première manche ? Quelle sera la première riposte de Me Madické Niang? L’avenir nous en dira un peu plus…

3ème édition La journée 4 SAFAR / LIGUEYEUL KO TED KI

0

3ème édition La journée 4 SAFAR / LIGUEYEUL KO TED KI.

Magal Touba 2018 : toutes les dispositions sont prises pour un bon déroulement

0
                   Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, a présidé hier après-midi une réunion de préparation du Grand Magal de Touba. Il s’agissait pour le Comité d’organisation du Magal conduit par le porte-parole du khalife général des Mourides, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, ainsi que tous les services qui doivent concourir au bon déroulement de cet important événement religieux, de procéder aux derniers réglages avant le 18 Safar.
Regroupés en cinq pôles d’activités, les différents maîtres d’œuvre ont tous dévoilé leurs programmes sectoriels pour la réussite de l’édition 2018.
Concernant le volet sécurité-circulation-transport, les forces de sécurité ont annoncé un important dispositif avec le déploiement suffisant des éléments de la police nationale, de la gendarmerie, de la sûreté urbaine, des sapeurs-pompiers, de l’Ocrtis, entre autres. S’agissant du transport, un vaste plan de circulation sera mis en œuvre avec l’ouverture de l’autoroute Ila Touba. À noter que pour cette année, les motos Jakarta seront interdites à la circulation.
S’agissant de la santé, de l’hygiène et du cadre de vie, 3966 agents seront déployés dans la ville sainte pour couvrir les 180 structures sanitaires. Pour ce qui est de l’assainissement, 50 camions de vidange feront huit navettes par jour, soit un total de 4000 voyages, en plus des 50 toilettes mobiles. Pour  prévenir la dengue qui a enregistré 23 cas dans la région de Fatick, 124  postes médicaux avancés vont s’ajouter à la cartographie sanitaire. Pour l’approvisionnement en eau, l’Office des forages ruraux et la SDE se sont engagés à mettre à la disposition des usagers 100 camions citernes et au minimum 70 bâches souples à eau. Dans la fourniture en électricité, la Senelec a mis 950 poteaux en béton pour mettre hors délestage les villes de Touba et Mbacké.
Le porte-parole du khalife général des Mourides a rappelé l’importance du Magal de Touba qui draine chaque année plus de cinq millions de pèlerins. Pour la voix autorisée de la ville sainte, en dehors de la dimension spirituelle, le Magal a des enjeux économiques certains avec plus de 250 milliards injectés…

OUVERTURE DAARA KHIDMATOUL KHADIM MAME ASTA WALO MBACKE, A TOUBA LE 20 OCT 2018.

0

OUVERTURE DAARA KHIDMATOUL KHADIM MAME ASTA WALO MBACKE, A TOUBA LE 20 OCT 2018.

MACKY SALL, ME WADE ET MADICKÉ NIANG À LA UNE.

0
La visite du président de la République, jeudi, au campus social de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et la réaction de Me Abdoulaye Wade à la candidature de Madické Niang à la présidentielle de 2019 sont les sujets phares dans les quotidiens.

A propos de la visite du chef de l’Etat, L’Observateur écrit : ‘’Macky Sall relève le défi haut la main’’.

‘’Cette visite qui s’annonçait à haut risque s’est finalement passée sans heurts’’, note L’Observateur, relevant que le président de la République a inauguré jeudi les six nouveaux pavillons de l’UCAD d’une capacité d’accueil de 4000 lits. La visite du chef de l’Etat en 2015 à l’UCAD avait été émaillée d’incidents.
Vox Populi souligne que ‘’trois après les incidents à l’UCAD, Macky et les étudiants se retrouvent’’. ‘’Après les 4000 lits réceptionnés hier à l’UCADC, le chef de l’Etat annonce un programme de 30 000 lits dans les universités’’, selon Vox Populi.
La Tribune évoque un accueil ‘’sous haute surveillance’’. ‘’Un extraordinaire dispositif de sécurité a été mis en place. A la place de la Police compétente dans ce périmètre, les autorités publiques ont opté pour la Gendarmerie (…), écrit le journal, rappelant que trois ans auparavant, le président de la République avait été accueilli au campus par des jets de pierres.
Parlant de cette visite, Le Soleil signale que Macky Sall a doublé la capacité d’hébergement de l’UCAD de 5000 lits en 2012 à 10 876 en 2018. Selon le journal Enquête, ‘’le campus social respire’’ grâce à la réception de 6 nouveaux pavillons.
Avec la construction de 6 pavillons de 4000 lits à l’UCAD, ‘’Macky Sall couve les étudiant’’, souligne L’As.
En politique, les journaux se font l’écho de la réaction de Me Abdoulaye Wade après la déclaration de la candidature de Madické Niang à la présidentielle de 2019. ‘’Le divorce’’ entre Me Wade et Madické Niang, constate Enquête.
‘’Me Wade assimile la candidature de Madické Niang à une +candidature de collusion téléguidée par Macky Sall+. Il a demandé à son parti (le PDS) de retirer à son +ami+ la présidence du groupe parlementaire Liberté et démocratie’’, écrit le journal.
L’Observateur note lui aussi que ‘’Wade signe le divorce avec Madické Niang’’. ‘’Wade désavoue Madické’’, souligne de son côté Le Témoin.
Pour Walfadjri, ‘’Wade bannit Madické et accuse’’. ‘’Le Pape du Sopi accuse Macky Sall d’exercer sur Madické Niang des pressions irrépressibles. Dans un communiqué, Me Wade affirme que ce sont ces pressions qui ont poussé Madické Niang au suicide politique’’, écrit Walf.
Sur le même sujet, Sud Quotidien titre : ‘’Candidature de Karim Wade, plan alternatif de Madické Niang, le PDS en eaux troubles !’’. Karim Wade est le candidat déclaré du PDS à la prochaine présidentielle, mais cette candidature se heurte à l’absence de l’intéressé sur les listes électorales.
Avec la volonté de Me Wade d’éjecter Madické Niang de la présidence du groupe parlementaire Liberté et Démocratie, Le Quotidien prédit une ‘’rentrée des clashs chez les Libéraux’’, le 12 octobre lors du renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale.

#Wotép_Serigne_Ahmadou_Mbacké _Mahul Hayat Ci Liguéyoup Khelcom Samedi 13 Octobre 2018.

0

#Wotép_Serigne_Ahmadou_Mbacké _Mahul Hayat Ci Liguéyoup Khelcom Samedi 13 Octobre 2018

RADIOS

Block title