MACKY SALL, ME WADE ET MADICKÉ NIANG À LA UNE.

0
160
La visite du président de la République, jeudi, au campus social de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et la réaction de Me Abdoulaye Wade à la candidature de Madické Niang à la présidentielle de 2019 sont les sujets phares dans les quotidiens.

A propos de la visite du chef de l’Etat, L’Observateur écrit : ‘’Macky Sall relève le défi haut la main’’.

‘’Cette visite qui s’annonçait à haut risque s’est finalement passée sans heurts’’, note L’Observateur, relevant que le président de la République a inauguré jeudi les six nouveaux pavillons de l’UCAD d’une capacité d’accueil de 4000 lits. La visite du chef de l’Etat en 2015 à l’UCAD avait été émaillée d’incidents.
Vox Populi souligne que ‘’trois après les incidents à l’UCAD, Macky et les étudiants se retrouvent’’. ‘’Après les 4000 lits réceptionnés hier à l’UCADC, le chef de l’Etat annonce un programme de 30 000 lits dans les universités’’, selon Vox Populi.
La Tribune évoque un accueil ‘’sous haute surveillance’’. ‘’Un extraordinaire dispositif de sécurité a été mis en place. A la place de la Police compétente dans ce périmètre, les autorités publiques ont opté pour la Gendarmerie (…), écrit le journal, rappelant que trois ans auparavant, le président de la République avait été accueilli au campus par des jets de pierres.
Parlant de cette visite, Le Soleil signale que Macky Sall a doublé la capacité d’hébergement de l’UCAD de 5000 lits en 2012 à 10 876 en 2018. Selon le journal Enquête, ‘’le campus social respire’’ grâce à la réception de 6 nouveaux pavillons.
Avec la construction de 6 pavillons de 4000 lits à l’UCAD, ‘’Macky Sall couve les étudiant’’, souligne L’As.
En politique, les journaux se font l’écho de la réaction de Me Abdoulaye Wade après la déclaration de la candidature de Madické Niang à la présidentielle de 2019. ‘’Le divorce’’ entre Me Wade et Madické Niang, constate Enquête.
‘’Me Wade assimile la candidature de Madické Niang à une +candidature de collusion téléguidée par Macky Sall+. Il a demandé à son parti (le PDS) de retirer à son +ami+ la présidence du groupe parlementaire Liberté et démocratie’’, écrit le journal.
L’Observateur note lui aussi que ‘’Wade signe le divorce avec Madické Niang’’. ‘’Wade désavoue Madické’’, souligne de son côté Le Témoin.
Pour Walfadjri, ‘’Wade bannit Madické et accuse’’. ‘’Le Pape du Sopi accuse Macky Sall d’exercer sur Madické Niang des pressions irrépressibles. Dans un communiqué, Me Wade affirme que ce sont ces pressions qui ont poussé Madické Niang au suicide politique’’, écrit Walf.
Sur le même sujet, Sud Quotidien titre : ‘’Candidature de Karim Wade, plan alternatif de Madické Niang, le PDS en eaux troubles !’’. Karim Wade est le candidat déclaré du PDS à la prochaine présidentielle, mais cette candidature se heurte à l’absence de l’intéressé sur les listes électorales.
Avec la volonté de Me Wade d’éjecter Madické Niang de la présidence du groupe parlementaire Liberté et Démocratie, Le Quotidien prédit une ‘’rentrée des clashs chez les Libéraux’’, le 12 octobre lors du renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here