THIERNO LÔ EN MISSION À TOUBA –  » Touba, c’est pas du bétail… Faux! Touba n’est pas contre Macky… Wade peut influencer, drainer des foules, mais son candidat ne gagnera jamais… « 

0
326

Trois régions posent problème particulièrement au Président Macky Sall quand il s’agit d’élections. Il s’agit, selon Thierno Lô, ancien ministre sous Wade, des  villes de Dakar,  de Thiès et de la région de Diourbel dont Touba principalement. L’ancien ministre de Wade était en visite à Touba muni d’une caméra pour essayer de savoir pourquoi les populations de Touba ne votaient toujours pour le Président Macky, malgré ses « innombrables réalisations. »

À peine interpellé sur cette question, le responsable politique de Darou Moukhty s’empressera de faire une précision de taille en bottant en touche la rumeur qui dit que Macky Sall n’est pas aimé à Touba. Pour lui, c’est tout simplement faux. « La ville de Touba n’a rien contre le Président Macky Sall. La ville de Touba est composée  de personnes qui ont des manques, qui ont des souffrances, qui ont des besoins et qui font leur bilan sectoriel et qui voudraient que leurs préoccupations soient prises en charge. Si le Président Macky Sall, malgré tout ce qu’il a fait à Touba n’arrive pas à gagner Touba, c’est rien qu’un problème de coaching, un problème de façon d’agir… Si la communauté Mouride était contre le Président Macky Sall, personne ne me verrait derrière lui.   ».

Venu interroger les populations ( filmant et enregistrant tout ce qu’elles disent avec l’œil de sa caméra ), Thierno Lô dira avoir réussi à découvrir le nœud du problème. « Les personnes que j’ai rencontrées et qui sont des personnalités religieuses, des groupements, des associations ont tous indiqué que leurs problèmes sont des problèmes de  bilan sectoriel. C’est des problèmes d’électricité, d’assainissement, d’augmentation de pouvoirs d’achat. Elles m’ont aussi fait savoir qu’elles ne délèguent à personne leurs relations avec leurs guides spirituels. Serigne Touba n’a pas désigné quelqu’un pour valider qui est son talibé. Je veux démontrer que ce qui se passe à Touba, ce n’est pas un problème de confrérie ou de haine vouée à une personne mais un problème de coaching. Il faudra que le Président trouve les leviers qu’il faut pour  bénéficier du vote des populations. »

Autre facteur de rejet par les populations du Président Macky Sall- Thierno Lô pointera son doigt accusateur sur  « ceux-là qui viennent à Touba et qui tiennent des propos dérangeants du genre :  je viens pour récupérer Touba. Personne ne peut récupérer Touba. Touba, c’est pas du bétail. Ce ne sont pas des gens  qui sont dans un état de manque tel que quelqu’un va venir  dire: ‘ allez suivez-moi ‘. Touba a besoin de gens qui les respectent, qui portent ses doléances à l’autorité. Certains relais du Président poussent les populations à le sanctionner. Les populations en ont assez des promesses non tenues. Les Santhiannes n’ont ni eau, ni électricité, ni voies d’accès.  »

WADE ADULÉ… MAIS SON CANDIDAT SÛREMENT PAS !

Quant à l’influence que le Président Wade pourrait continuer à avoir sur les populations de Touba et du Sénégal, Thierno Lô invitera à faire la part des choses.  Pour lui, Wade-père a beau être aimé des populations, il peinera désormais à imposer son candidat aux Sénégalais. « Wade, c’est quelqu’un que les  Sénégalais portent dans leur cœur. Il est aimé des populations. Mais ces Sénégalais font la différence entre Wade Président, Wade qui a fait 26 ans d’opposition et le Wade qui ne va plus occuper de fonction politique. De la même manière, Wade va venir au Sénégal, va drainer des foules, va désigner un candidat. Mais les Sénégalais ne vont pas voter pour son candidat pour la bonne et simple raison que  ce candidat n’a pas le coefficient que Wade avait, il ne bénéficie pas du même amour que les gens portaient à Wade, il n’a pas le même vécu et c’est quelqu’un qui va être puisé dans un réservoir qu’on connait déjà, qu’on a déjà pratiqué. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here