TOUBA: L’ALERTE DU KHALIFE DES MOURIDES, SERIGNE MOUNTAKHA MBACKE

0
477

C’est toujours très difficile de rapporter les propos du Khalife Général des Mourides quand on sait tout ce qu’il représente pour nous »…. Voilà qui a servi d’entame à Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre dans son discours. Le porte-parole du Khalife Général des Mourides, assis aux pieds de celui-ci, montrait déjà toute la solennité et l’importance qu’allait revêtir le message au vu des derniers développements. En fait, sans qu’il n’ait jamais eu besoin de le dire, ces derniers jours, des cascades d’invectives sont déversées sur la toile et ont eu pour cible les tarikhas Mouride et Tidiane. C’est peut-être aussi le moment de dire que ces dérapages ont fait suite à la sortie d’Idrissa sur la centralité de la Mecque comme lieu de pèlerinage avec les mots Makka et Bakka etc…

Bref, en y regardant plus clair, Serigne Mountakha Mbacké Bassirou a voulu stopper les dérives avant que l’irréparable ne se produise. Ainsi, Cheikh Bassirou Mbacké de se vouloir précis dès le début de ses propos.  »Ces paroles sont destinées aux disciples mourides à qui il a la possibilité d’adresser des directives.  » Il y associera aussi les musulmans qui pourront, si échéant, s’en approprier :
 » Le Khalife a tenu à donner ce message pour s’acquitter de son devoir de conseiller et de guide. Il ne s’agit que d’éclaircissements ou de rappels toutes les fois qu’il est noté des incompréhensions ici ou à travers le monde. Il souhaite que tout le monde adopte un comportement décent capable de juguler tout trouble dans ce pays et que chacun s’évertue à promouvoir la paix. Serigne Touba a toujours vécu sous ce registre et ses enseignements n’ont jamais dévié de cette voie. Serigne Touba a été victime de toutes sortes d’attaques et de pièges. Il n’a jamais rien fait d’autre que de pardonner. Serigne Touba n’est pas quelqu’un pour qui on se prête à des règlements de comptes. Ce qu’il tient fondamentalement que tout le monde sache et ce, de manière claire et nette, c’est que nul ne peut devenir talibé sans au préalable être un musulman. Notre première préoccupation c’est de veiller à être un bon musulman. C’est à cette seule condition que nous serions en mesure d’être un bon talibé Mouride. Le contraire n’est guère possible.  »

Dans la foulée, il divulguera la première priorité de Touba et de son Khalife actuel.  »À l’heure actuelle des choses, Touba n’aura aucune autre priorité que de travailler à l’unité de la Ummah Islamique. Tout ce qui va dans le sens de la diviser n’est pas le bienvenu chez lui. C’est conformément aux enseignements du prophète Mohamed (Psl) qu’il le dit non sans rappeler que le message de ce dernier sur la religion n’a souffert d’aucun brouillard. Tout est clair et clairement dit dans le Coran. C’est chez l’homme que la compréhension a failli. Serigne Touba est l’héritier du prophète Mohamed Psl . C’est la raison pour laquelle il s’est fait appeler  » Serviteur du prophète.  »

Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, au nom de Serigne Mountakha, de confier que le Saint homme n’a jamais sous-estimé les autres tarikhas.  »Durant son passage sur terre, Serigne Touba a donné à des personnes les wird Tidiane, Khadir, Shazali … Tout ce qu’il en a fait, les réponses qu’il avait données au gouverneur général quand celui cherchait à connaître le Mouridisme, sa quintessence, ses origines et ses objectifs, il avait répondu que tout croyant ayant attesté de l’unicité de Dieu fait partie de sa famille. Il n’a jamais créé des clivages. Qui ne se voit dans la famille du prophète ne saurait figurer dans la sienne. S’il avait refusé, en son temps, de porter la médaille qui lui était destinée, c’était juste pour éviter cette division entre musulmans. »

Par la voie de son porte-parole, Serigne Mountakha de confier qu’il compte suivre les mêmes pas que ces prédécesseurs.  » En 1979 -1980, ce genre de comportements avaient eu lieu. En son temps, Serigne Abdou Lahad Mbacké , soutenu par Serigne Moustapha Bassirou Mbacké, avait adopté la même conduite. Serigne Touba du kunuy xulol aka xeexal. C’est quelqu’un à suivre…

Il bouclera son discours en réitérant sa volonté de maintenir au frais les relations de fraternité qui lient Touba aux autres familles religieuses du pays, à l’instar notamment de Serigne Sidi Mokhtar Mbacké, son prédécesseur immédiat . Il s’engagera à être sur la même longueur d’onde que lui, à s’aligner et à donner vie à la dynamique unitaire de mise jusqu’ici.

Aux talibés, il dira qu’il nourrit de vives ambitions pour eux.  » Serigne Mountakha a déjà dit comment il compte évoluer et comment il compte agir pour atteindre ses objectifs. Sachez que Serigne Touba n’a pas de principes autres que la politesse et la déférence. Par conséquent, quiconque choisit d’être derrière Serigne Touba ne saurait avoir des comportements non déférents. Tout talibé qui dévie de la voie tracée en verra les conséquences. Quiconque tente de détruire les relations fraternelles entre familles religieuses en souffrira seul. Serigne Touba n’a pas besoin que l’on se prête à des règlements de comptes pour lui  », conclura Cheikh Bassirou Mbacké au nom du Khalife général…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here