COLÈRE BAAY-FALL À TOUBA – ‘ Même le colon français a accordé plus d’égard à Mame Cheikh Ibrahima Fall… Nos gouvernants feignent de nous oublier mais… ‘

0
1063

Une fois n’est pas coutume, les Baay-Fall ont craché leur colère teintée d’amertume et de regrets, hier vendredi. Pour eux, jamais un État, de Senghor à Macky, en passant par Diouf et Wade , n’a fait quelque chose pour eux, c’est-à-dire pour Mame Cheikh Ibrahima Fall, ses descendants et les localités qu’ils habitent. S’agit-il d’un oubli ou d’un manque de considération ? Serigne Cheikh Fall Khady Guèye, fils de Serigne Abdou Rahim Mbacké est sans hésitation dans sa réponse.  » Même le Colon français nous a accordé plus d’égard ! »

Face à la presse, le chef religieux Baay-Fall produira un discours engagé.  » Ce quartier, nous l’avons obtenu grâce à Serigne Abdou Lahad Mbacké. Depuis, l’État n’a rien fait pour qu’il soit vivable. Laissez-moi d’abord préciser que nous ne demandons à l’État que ce qu’il doit faire. Avec tout ce que Mame Cheikh Ibrahima Fall a fait pour ce pays, pour les jeunes de ce pays, dans le domaine de l’éducation, du travail, dans le domaine de la religion… ses fiefs méritaient des investissements. Parcourez tous ces sites, vous verrez que ce sont des localités abandonnées, sans route, sans eau, sans électricité…

Dianatoul Mahwa, Keur Mame Cheikh, Diebb Fall, Touba Fall , Sam Fall , Kawsara Fall , Madina Fall …n’ont jamais été soutenus par les gouvernants. La seule route non bitumée dont nous disposons ici à Dianatoul a été construite par Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké qui s’était désolé d’apprendre que la cité était si difficile d’accès.  » Il poursuit :  » Les gouvernants parlent de modernisation des cités religieuses. Jamais nous n’avons été approchés dans ce cadre. Mame Cheikh Ibrahima Fall, ne dispose-t-il pas de cité religieuse ?  »

Serigne Cheikh Fall de déplorer aussi les récurrentes attaques gratuites dont lui et ses condisciples font l’objet en tant que Baay-Fall.  » Nous sommes attaqués au quotidien, traités de tous les noms d’oiseaux, mais nous ne ripostons jamais parce que nous sommes bien éduqués.  »

Les Baay-Fall profiteront de l’occasion, devant leur Responsable moral Serigne Modou Fall, fils de Serigne Amdy Yacine Fall, pour inviter tous les musulmans à contribuer à l’achèvement du  » Daara al Quran  » qu’ils construisent sous le ndigël du Khalife Général des Mourides et de Serigne Cheikh Dieumb Fall. Des dortoirs, des logements pour enseignants, une infirmerie, une cuisine sont prévus sur le plan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here