La communauté Layenne promet de relever les défis de la modernité

0
252

La mission de la communauté Layenne est « aussi de relever tous les défis du progrès, de la modernité », a indiqué, samedi à Dakar, Alioune Badara Bèye, le président du comité d’initiative du pré-colloque qui s’inscrit dans le cadre du lancement des activités commémoratives du 138e anniversaire de l’Appel de Seydina Limamou Lahi (PSL).

« Notre mission salvatrice est aussi de relever tous les défis du progrès, de la modernité mais aussi de la sauvegarde des valeurs temporelles de la communauté layenne, de la communauté musulmane, de la nation toute entière sans aucune forme d’exclusion » a-t-il notamment dit.

M. Bèye s’exprimait à l’occasion du pré-colloque organisé par le cercle de réflexion des cadres et intellectuels de la communauté layène sur le thème « L’Education, gage de la promotion de la paix et de la sécurité dans le monde, le modèle prôné par le Mahdi Seydina Limamou Lahi (Psl) ».

À l’en croire, le thème choisit est « porteur d’espoir générateur de succès et détermine les préoccupations premières de notre communauté dans le cadre d’un pré-colloque international, destiné à ouvrir les portes géantes d’un colloque salvateur en janvier 2019 ».

Il a rappelé que « la journée de réflexion de 2017 avait déjà tracé les contours d’une nouvelle approche de la communauté layène basée sur l’environnement politique international et les exigences d’un monde nouveau ».

Pour Alioune Badara Bèye, « les réflexions et les analyses sans complaisance de la communauté layène sur l’état des lieux, les perspectives d’avenir, mais aussi les projets économiques, sociaux et politiques de la nation (…) seront mis en exergue » durant ce colloque.

« Ceci dans le seul but de participer au développement, ainsi qu’à la recherche d’une paix mondiale basée sur le respect des valeurs mais aussi des différences qui enrichissent l’humanité » a dit le président du comité d’initiative du pré-colloque.

Qui ajoute que la rencontre, organisée en prélude du 138 ème appel de Seydina Limamou Lahi, « n’est pas une lueur, encore moins une éclaircie, mais une flamme ardente qui illuminera les prochains jours pour des lendemains éclatants comme la rose des vents ».

Ont assisté à ce pré-colloque le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, le général Mansour Seck, le maire de Colobane Fass Ousmane Ndoye et des représentants du corps diplomatique.

 

Auteur: Aps – APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here