Parrainage, procès Khaf : Macky survivra-t-il à la tempête ?

0
139

Depuis son accession à la magistrature suprême, il semble que ce soit la première fois que le chef de l’Etat Macky Sall et son régime font face à une aussi grosse crise. En effet, même la condamnation de l’ancien ministre d’Etat Karim Wade ou même la catastrophe des Législatives n’avait suscité autant remous chez la classe politique. Les sorties jusque dans son camp l’invitant à reconsidérer sa position sur le parrainage et ses rapports avec l’opposition radicale en sont la preuve.

Les alliés de Benno Bokk Yakaar semblent subitement mesurer l’impact de l’incarcération et de la condamnation du maire de Dakar Khalifa Sall sur l’opinion nationale et des dégâts qu’elles risquent de causer sur le plan politique. Au même moment, l’opposition, dans sa grande majorité, ne compte pas laisser passer le système du parrainage même si le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, trouve injuste que ce soit seulement les candidats indépendants qui doivent être parrainés. Ce, si l’on sait surtout qu’elle réclame l’instauration du bulletin unique dont le pouvoir ne veut pas entendre parler.

Des questions sur lesquelles les deux camps devraient pouvoir discuter. Mais, le gouvernement ne veut pas se montrer faible en rejoignant l’opposition sur son terrain. De même que cette dernière privilégie la confrontation plutôt que le dialogue. Or, sans des discussions sérieuses, rien de bon ne peut sortir des tensions permanentes entre les protagonistes. C’est pourquoi, il est à saluer que des responsables de BBY montent au créneau pour demander au Président Macky Sall d’écouter, dans l’intérêt de la Nation, son opposition s’il ne veut pas passer pour un dictateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here