À l’occasion de la grande conférence organisée par l’ONG ADA ce samedi 31 Mars 2017 au centre internationale de conférence Abdou Diouf, l’association Touba Ca Kanam a dépêchée une forte délégation dirigée par le président

0
403

À l’occasion de la grande conférence organisée par l’ONG ADA ce samedi 31 Mars 2017 au centre internationale de conférence Abdou Diouf, l’association Touba Ca Kanam a dépêchée une forte délégation dirigée par le président et ses collaborateurs pour répondre à cette invitation.Cependant, la délégation de TOUBA CA KANAM a été bien accueillie par les organisateurs sous la houlette du président fondateur de l’ADA Monsieur Benois Saliou Ngom. Après salutations et mise en place des invités de haute marque, la cérémonie à été ouverte par une déclamation des khassaïdes de Cheikhoul Khadim pour montrer la dimension spirituelle que revêt cette journée.
Ainsi, le maître de la cérémonie à démarré la séance par l’introduction des orateurs qui devraient se prononcer sur le thème suivant: le développement autour des fondements de la pensée de Cheikhoul Khadim.
Mame Mbaye Sylla Ucad: Vu l’importance du thème qui a été dégagé par les organisateurs, des interventions exceptionnelles ont été enregistrées notamment celle de Touba Ca Kanam qui a complètement émerveillée le public du fait de la pertinence du discours de Serigne Sonhaïbou Ndoye.
Il a par ailleurs abordé le thème sous l’angle de la démarche participative de Touba Ca Kanam inspirée de la pensée et de la vision de Cheikhoul Khadim pour un développement équilibré et harmonieux de la ville de sainte de Touba. De même, il a fait la promotion du projet de deux millions de Mourides et rappelé à ce titre sa fiabilité devant toutes les personnalités étatiques, les investisseurs ainsi que les professeurs d’universités.il a plutôt souligné aussi les objectifs et les projets en cours de Touba Ca Kanam dans la cité religieuse notamment la construction de 04 postes de santé ultra modernes estimés à un coût financier de 600 millions de nos francs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here