Journée Coranique Daara Internat Khidmatoul Khadim Serigne Mame Bara Mbacké à Touba.

0
383

>Journée Coranique Daara Khidmatoul Khadim Serigne Mame Bara Mbacké à Touba.

Seigne Mame Bara Mbacké un disciple de Serigne Touba qui a choisi de servir l’Islam à travers les daaras. Nous sommes certes issu de la grande famille du Cheikh, mais nous vivons cette appartenance privilégiée avec philosophie. Nous restons attachés aux valeurs qui fondent le mouridisme qui nous impose un certain comportement, un respect scrupuleux des ndiguëls du Khalife Général des Mourides et de ceux de mon guide spirituel et grand frère, Serigne Abdou Aziz Mbacké Moustapha Darou Tanzil. Nous avons pour ambition de former les jeunes Sénégalais qui développeront le Sénégal. plus de 300 jeunes Sénégalais ont maitrisé à nos côtés le Saint Coran depuis 2002. Nous ne nous en glorifions pas. Nous rendons juste grâce à Dieu. Nous sentons que plus de 300 Sénégalais ont été épargnés de l’ignorance.Ce pays ne fonctionnera jamais comme souhaité tant que les daaras n’auront pas fonctionné de manière convenable. L’économie de ce pays basculerait dans la déchéance si les produits des daaras n’y intervenaient plus. C’est nous qui détenons cette économie. Allez voir dans tous les secteurs de la vie réellement porteurs de dividendes, c’est-à-dire, au niveau de l’agriculture, de l’artisanat, du commerce intérieur comme international, la puissance financière des Sénégalais de la diaspora issus pour l’essentiel des écoles coraniques et vous verrez de quoi nous parlons. Au Sénégal, le riz, l’arachide… sont les principales denrées sur lesquelles notre économie repose et vérifiez. Vous vous rendrez compte que les personnes qui travaillent sont formées par des « Serigne Daara ». Les daaras forment des personnes mentalement équilibrées et physiquement performantes. Ne pensez pas que nous sommes des illettrés. Dans cette école que j’ai créée, les enfants travaillent avec des tablettes. Ils ont de l’électricité et ils sont médicalement traités par des professionnels. Ils n’ont rien à envier aux élèves des autres écoles du pays parce que nous pensons que celui qui apprend le Coran mérite plus que n’importe qui de naviguer dans un environnement sain et approprié. Ils ont logés et bien nourris. Chaque salle et chaque compartiment de l’établissement est de muni de caméras de surveillance. L’Islam ne mérite-t-il pas tous ses efforts ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here