Bataille rangée entre les talibés de Kara et la sécurité de la Grande mosquée de Touba: Plusieurs blessés enregistrés

0
2181

Un affrontement entre deux (2) camps du Mouridisme a eu lieu ce vendredi au sein de la Grande Mosquée de Touba. A l’origine de la tension, le Dahira Moukhadimatoul hidma (Association religieuse) se sont opposés à une parade de Serigne Modou Kara, une personnalité religieuse, à l’intérieur du lieu de culte. «Plusieurs des membres du dahira Moukhadimatoul hidma ont été violentés et blessés», a raconté l’un des membres dudit dahira.
Les hommes de Serigne Modou Kara et les préposés à la sécurité de la grande Mosquée de Touba se sont affrontés ce vendredi dans la nuit. Venus tourner un clip vidéo à Touba, Serigne Modou Kara et ses talibés ont été chassés de la Grande Mosquée.

«Les faits se sont déroulés dans l’enceinte de la Grande Mosquée qui est sous la responsabilité du Dahira Moukhadimatoul khidma. Après la prière de la nuit, une grande personnalité religieuse mouride s’est présentée dans la Mosquée, une centaine de ses talibés avec lui, avec un comportement peu recommandé dans ce genre d’endroit. C’est alors que nous-nous sommes interposés pour leur demander de respecter la sacralité des lieux. Chose qu’ils ont accepté dans un premier temps avant de se rétracter», a expliqué l’un des membres du dahira Moukhadimatoul hidma.

Les chargés de la surveillance de la Grande Mosquée de Touba de déplorer: «certains filmant des endroits interdits, d’autres criant à tue tête perturbant ainsi la quiétude des lieux. Ces talibés ont blessé certains membres du Dahira. Le commandant de la brigade de gendarmerie est intervenu de même que Serigne Cheikh Thioro Mbacké au nom du Khalif général des Mourides qui a condamné cet acte».

Le mis en cause, Serigne Modou kara minimise l’incident. Toutefois, le « général’ a tenu à présenter ses excuses au khalife général des Mourides.

«Je tiens d’abord à présenter mes excuses au Khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, et au dahira Mouhadimatoul Hidma. Il ne m’est jamais traversé l’esprit de venir transgresser les règles établies pour le bon fonctionnement de la Grande Mosquée. J’étais venu faire mon «ziar » avec un style particulier », a-t-il informé.

Poursuivant, Serigne Modou Kara d’ajouter : «je n’ai pas été compris par les membres du Dahira. Ils sont venus me barrer la route et j’étais obligé de quitter les lieux. Mais, en aucun moment, je n’ai incité à la violence».

A préciser que le « général » kara était habillé «en tenue française pour montrer aux colons qu’il y a un déphasage entre ce que Serigne Touba incarne et ce qu’ils incarnent».

source: /www.senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here