zappé du gouvernement, Touba retourne à la tradition

0
731

La ville sainte de Touba redevient ce qu’elle a toujours été. De Senghor à Abdou Diouf, cette ville qui ne dispose pas d’assez de cadre politique, n’a jamais eu de ministre encore moins de Directeur général. C’est sous l’ère Macky Sall que la cité religieuse a décroché son premier poste en la personne du ministre khadim Diop. Tous les ministres de la localité étaient issus de la commune voisine de Mbacke.
Pour certains observateurs ce retour à la tradition arrange d’un côté le gouvernement qui avait l’embarras du choix entre plusieurs petits fils qui se regardent en chiens de faïence. Pour d’autres il n’était pas question de récompenser une horde de responsables adeptes de défaites à n’en plus finir. Qui sera maintenant le patron des aperistes à Touba. Réponse dans les prochaines semaines.
Senactu.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here