[Vidéo]  » Kaddug Serigne Abdou Fatah Gaindé Fatma Mbacké ».

0
826

S’il ne devait rester qu’un seul mot du dictionnaire pour te qualifier, ma seule et unique hésitation se fera entre HONNEUR et DIGNITÉ.

Tu aurais pu avoir le monde à tes pieds, tu lui a préféré un sens de l’HONNEUR qui ne s’est jamais démenti. Dans l’adversité comme la félicité.

Tu aurais pu troquer ton statut contre les miettes du pouvoir, mais tu as préféré garder ta DIGNITÉ. Devant Dieu et les hommes.

Nous, tes proches parents, n’avons rien à te reprocher.

La communauté mouride, elle aussi, n’a rien à te reprocher. Ndakh meussoo def wala wakh lou leen roussloo. Car ton silence fut plus que d’or.

L’Islam n’a rien à te reprocher. Car tu l’as, toujours et partout, dignement représenté. Lislaam diamou la.

Ton pays, le Sénégal, n’a également rien à te reprocher. Nul citoyen n’eut à se plaindre de tes actes. Dans le sillage de ton illustre père, Gaindé Fatma, tu as toujours œuvré pour son progrès.

En vérité, tu fus un modèle.

Que Firdaws, la Demeure de la DIGNITÉ et de l’HONNEUR, soit ta dernière demeure…

Zéro faute, Seugn Fattah.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here