C’est une absurdité notoire que de vouloir enseigner une leçon à quelqu’un et lui défend de la réciter.

0
149

C’est une absurdité notoire que de vouloir enseigner une leçon à quelqu’un et lui défend de la réciter. Nos enfants ont triché parce-qu’ils ont vu les incarneurs de nos institutions les plus institutionnelles tricher et fouler au pied nos valeurs les plus sacrées. Nos enfants ont triché parce-qu’ils ont vu leurs papas tricher. Dans un pays où on taxe d’égaré et d’insoumis un Demba qui refuse de marchander sa dignité ou de faire ou défendre une chose à laquelle il ne croit pas, la tricherie est reine. Dans un pays où on promet une autoroute non pour des raisons économiques mais pour pêcher de gros poissons, la tricherie est reine.

Ce Sénégal, le notre, est infecté et il faut oser non seulement le dire mais appeler tous les sénégalais à oublier les privilèges et intérêts crypto-personnels pour sortir le peuple de l’ornière.

==>Quand un paysan délaisse son champ herbacé et se laisse surcharger comme du bétail dans des njaga njaay et parcourir des kilomètres pour aller accueillir un ministre qui fait fi de ses préoccupations, il faut retravailler les mentalités.
==>Quand Demba va chez le marabout du coin pour contrecarrer Samba qui suit son petit bonhomme de chemin, il faut retravailler les mentalités.
==>Quand le peuple est assez stupide pour croire aux ragots des politiciens et ces derniers assez cupide pour ne faire que raconter des balivernes, il faut retravailler les mentalités.
==>Quand WOSYA l’arrogant, dépositaire de pouvoir public, est apologisé pour avoir mettre sur pied une oeuvre avec les moyens du peuple, il faut retravailler les mentalités.
==>Quand l’homme aux deux ou trois V préfère un billet de mille francs que de contrôler voir sanctionner un véhicule qui n’est pas en règle, il faut retravailler les mentalités…
==>Quand les notes que le professeur donne aux élèves sont tributaires du sentiment que ces derniers ont pour lui, il faut retravailler les mentalités.
La liste des choses à refaire est loin d’être exhaustive, il faut donc que chacun fasse un travail sur lui-même par une profonde introspection.

Demba NDIMBELANE
ndimbelaned@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here