Touba: Leçons d’un scrutin, une Chronique de Cheikh Amar.

Posted on by galass

Ainsi donc les rideaux sont tombés. Les législatives sont passées et tout le monde retourne à ses occupations habituelles. Il restera encore les eternels débats d’après élection ou chacun essaiera de se justifier pour se donner bonne conscience, expliquer sa défaite ou sa victoire, d’autres tenterons de donner des explications à leurs contre performances. C’est connu, s’il y’a un terroir dans la terre des humains ou la parlotte est la chose la mieux partagée, c’est bien dans une république que l’on appelle le Sénégal, pays d’Afrique de l’ouest le plus avancé sur l’atlantique. Il faut souhaiter que ça dure. Il faut surtout féliciter le peuple sénégalais qui, malgré tout, est allé faire son devoir civique. N’empêche il est bon, de s’arrêter pour tirer quelques enseignements de ce scrutin qui à mon avis n’honore pas le Sénégal, ni les sénégalais. Nous ne ferons pas de la philosophie, mais évoquer des évidences que tout le monde a constaté. Quelques points seront simplement visés et explicit

Leave A Response