UNE CAMPAGNE SANS GRANDS BRUITS A TOUBA-MBACKE

0
222

La campagne ne se fait pas trop ressentir dans le département de Mbacké. A part la venue de l’ancien président Abdoulaye Wade et le meeting d’ouverture de la tête de liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar, Mouhamad Boun Abdallah Dione, la vie suit son cours normal dans la cité. Seuls les responsables locaux tentent tant bien que mal de convaincre les électeurs, en dépit de l’interdiction du Khalife.

L’électorat de Touba-Mbacké attire les hommes politiques. Cependant, la campagne électorale n’est pas beaucoup ressentie. Pas d’affiches, ni de caravanes accompagnées par une sonorisation. Les villes de Mbacké et Touba sont dans leur quotidien habituel.  La population vaque tranquillement à ses occupations.

Seule une grande affiche de la coalition Taxawu Senegaal est visible à l’entrée de la ville de Mbacké. A part ça et quelques voitures des investis avec les affiches en circulation de temps à autre, rien ne montre qu’on est en campagne électorale. La recommandation du Khalife est passée par là. Et pour se soumettre à la décision de l’autorité, les hommes politiques ont choisi les visites de proximité.

« Dans notre stratégie, on met beaucoup l’accent sur les rencontres à domicile, la participation aux rassemblements féminins et la campagne dans les lieux publics comme les marchés et les gares routières », soutient Serigne Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly, investi de la Coalition Gagnante Wattu Senegaal.  Une dame de la liste indépendante, Suxali Sénégal, dirigée par Fallou Mbacké, mise sur une campagne à bord des taxis qui assurent la liaison entre les deux villes.  A signaler cependant que si, dans la cité religieuse, il existe des électeurs qui attendent un Ndigel pour voter, d’autres par contre ont déjà leur liste de cœur. « Je n’accorde pas trop d’importance à la campagne. De toute façon, je vais voter. Et je donnerai ma voix à la liste qui m’a été recommandée », soutient Sokhna Astou, une vendeuse de café, rencontrée aux abords du rond point de Mbacké.

Modou, un jeune homme trouvé dans son lieu de commerce au marché Ocass, n’accorde pas trop d’importance à la campagne législative, lui également. « De toute façon, je vais voter. Car, parmi les candidats, il y a un que je soutiendrai pour toujours », dit-il.  A signaler qu’outre Me Wade et le Pm Dionne, il n’y que le leader de la coalition « Osons l’avenir », Aissata Tall Sall qui a été de passage à Mbacké. Elle est venue à 3 heures du matin, heure à laquelle elle n’a pas pu faire de déclaration. Aissata Tall Sall a aussitôt regagné Dakar, sans passer la nuit à Mbacké.

Fatou NDIAYE (Envoyée spéciale)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here