Touba : les Paroles de Serigne Basse Abdou Khadre à Maitre Wade

Posted on by galass

« Je salue le président Abdoulaye Wade et toute la délégation qui l’accompagne(…)
Je précise que ce n’est pas le pouvoir qui t’a mis en relation avec la communauté mouride. Tu as toujours été un talibé bien avant le pouvoir. Tu as été toujours endurant et respectueux envers la communauté mouride pendant les plus durs moments de l’opposition. Tes relations avec Serigne Sidi Mactar sont connues de tous idem pour les autres membres de la famille de Khadimou Rassoul de Serigne Saliou en passant par Serigne Bara et Serigne Sidi Mactar lui. Cà date de longtemps. Il ne se passe pas 15 jours sans que Madicke Niang rende compte au marabout de tes nouvelles(…)
Ton amour pour Serigne pour Serigne Touba est à l’ origine de ce que vous avez comme succès aujourd’hui. Ceux qui viennent vers Serigne Touba auront toujours un succès s’il croit en lui. Mais, sachez que si la communauté mouride te remercie une fois, tu dois la remercier 10 fois car elle t’a soutenu, un soutien solide et sans faille. Pour ce qui est de rumeurs qui circulent, il faut ne pas en tenir rigueur et en faire un cas (…) Ceux qui doivent savoir savent ce qui se passe, c’est l’essentiel. Touba n’est pas un lieu peuplé d’ingrats. Nous savons toujours préserver les bonnes relations avec vous. Avec Touba, on peut et on doit toujours garder espoir.
« (…) Tout ce qui m’intéresse c’est l’intérêt de la communauté mouride. Tout le reste est sans importance pour moi. Si je suis critiqué pour l’intérêt de la communauté mouride, je suis preneur. Je rappelle que le président Wade a vécu 12 ans à la tête du pays, mais s’il à bonne mémoire, ce n’est qu’à deux reprises que je lui ai parlé de problèmes personnels. Tout le reste c’est des problèmes de la communauté mouride. C’est bon que je le précise ici devant lui. Autre fait important que je voudrais dire, et qui illustre l’oreille attentive du président Wade sur la communauté. En 2012, lorsque je l’ai interpellé en tant que porte parole du Khalife. N’oublier pas que je parle au nom de Serigne Sidi Mactar et je n’ose pas aller au delà des instructions qu’il me donne. En 2012 bien qu’il ne m’a jamais demandé de formuler un Ndiguel à son nom. J’ai eu à interpeller Wade. Lors qu’il restait 06 mois pour aller aux urnes, j’ai lui ai demandé a ce qu’il attendait de la communauté mouride. Il m’a dit : « Je souhaite, ouvrir la campagne par Mbacke recueillir les prières et bénédiction du khalife et aller en campagne, mais je ne veux pas de Ndiguel. » C’est lui-même qui l’a dit. Dieu seul est notre témoin. Ensuite, lorsque le magal de 2012 approchait, il est venu à Touba. Je parle sous le contrôle de Me Madicke Niang, il a réitéré pour la deuxième fois ces même propos. Apres le second tour des législatives. Les spéculations et propos malveillants allaient bon train. Beaucoup de gens pensaient que la communauté mouride a trahi Wade. Même Madicke m’a appelé pour me dire que ce qui s’est passé, semble illustrer que les mourides ont lâché Wade qui est pourtant un fervent talibé. C’est ce qui m’avait poussé à appeler le président Wade. A l’époque, avant même que j’entame la discussion, il m’a dit de vive voix que telle et telle personnes sont venues me dire qu’ils veulent rencontrer le marabout pour qu’il donne Ndiguel en ma faveur, dite lui que je n’en veux pas, ce n’est le lie à lui. C’était bien que je le précise parce que les gens parlent beaucoup. Donc je prie pour que Dieu t’accorde une longue vie, que tu puisses disposer davantage de force pour venir à Touba, trouver le khalife sur place, et vivre encore longtemps devant nous. Que la paix de Dieu soit sur vous(…) »

Précision
Madicke Niang devant Serigne Bass Abdou Khadre a réagit sur le demi-tour de la caravane de Wade qui se dirigeait vers la grande mosquée hier qui fait polémique a Touba. « Hier des gens ont écrit des informations qu’ils ne maitrisent pas en disant que les portes de la grande mosquée ont été fermée à Wade. Ce n’est pas vrai. C’est nous même qui avons décidé de rebrousser chemin pour éviter de fatiguer davantage les militants qui avait fait un long parcours. Il a été le premier a être logé dans la résidence Khadimou Rassoul nouvellement construit donc celui-là ne peut-être interdit de mosquée . D’autant plus que Serigne Moustapha le fils du khalife et d’autres personnalités de la ville étaient sur place pour nous attendre. » A précisé Me Madicke Niang a l’attention de Serigne Bass Abdou Khadre

Senactu.net

 

Leave A Response