L’ÉTAT D’AVANCEMENT DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION DU CIVD DE TOUBA JUGÉ « SATISFAISANT »

0
89

Le coordonnateur de l’Unité de coordination des déchets (UCG), Ibrahima Diagne a estimé, jeudi, que des « avancées considérables » ont été enregistrées dans l’avancement des travaux de construction du Centre intégré de valorisation des déchets (CIVD) de Touba (Diourbel).
Ibrahima Diagne qui s’exprimait à la fin d’une visite des chantiers lancés il y a huit mois s’est dit satisfait de constater que « les bâtiments sont sortis de terre et les délais sont partis pour être respectés ».

« Globalement le projet est en bonne voie et va permettre au Sénégal d’avoir le premier site où les déchets seront triés et orientés vers des unités de valorisation », a souligné M. Diagne.

Autant de raisons qui ont amené l’UCG à initier la construction de points de regroupement normalisés pour capter tous les déchets provenant de la pré-collecte avec des charretiers regroupés en coopérative, a avancé le coordonnateur de l’UCG.

Ibrahima Diagne qui a annoncé la mise à disposition dans 6 mois de matériels lourds (bennes, tasseuses, etc.) a fait noter que le tri qui se fera dans les points de regroupement permettra de « booster l’économie locale » au niveau des quartiers où les déchets récupérés seront commercialisés.

« L’objectif de ce projet est de contribuer à l’amélioration des conditions environnementales et de santé publique des populations », a-t-il souligné, rappelant l’existence d’une « économie derrière les déchets ».

Le CIVD financé à hauteur de 17 milliards de frs CFA par la Banque islamique de développement (BID) vient renforcer le dispositif de pré-collecte et de collecte des communes de Touba Mosquée, Kaolack, Tivaouane et de la région de Dakar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here