Magal Serigne Abdou Lahad le 18 juillet : Les préparatifs passés au peigne fin lors d’un Crd

0
90

Lors du comité régional de développement tenu à la gouvernance de Diourbel, le gouverneur Mouhamadou Moustapha Ndao et les autorités administratives, de concert avec une forte délégation d’autorités religieuses conduite par Serigne Amsatou Mbacké du comité d’organisation du magal commémorant la venue au monde de Serigne Abdoul Ahad Mbacké, ont passé en revue les points essentiels pour une bonne organisation de l’événement prévue le 18 juillet prochain à Touba.

Le Crd marque le démarrage des activités préparatoires de cette grande commémoration du troisième khalife général de la communauté mouride.

Le gouverneur a mis l’accent sur les efforts attendus de la police et de la gendarmerie qui sont chargées d’assurer la sécurité des hommes et de leurs biens. Des engagements ont été pris par les chefs de service dans les domaines de la santé, de l’électricité, de l’hydraulique, de la sécurité… La mise en place de groupes électrogènes, l’octroi de compteurs électriques aux foyers qui en ont formulé la demande, la densification de l’éclairage public, la mise à disposition de postes de santé avancés, de deux ambulances médicalisées, d’une centaine de barrières pour assurer la sécurité, de camions de vidange, de 300 citernes pour juguler les risques de pénurie d’eau, sont attendus.

Auparavant, le comité d’organisation, par le biais de Serigne Abdoul Ahad Ndiaye, a listé les principales doléances: le volet sécuritaire avec les forces de l’ordre, la fourniture correcte de l’électricité et la mise en place d’un groupe électrogène pour parer à toutes les éventualités. M. Ndiaye a aussi insisté sur l’éclairage public de Touba Belel. La mise en place d’un dispositif sanitaire répondant à l’ampleur du magal en plus d’une fourniture correcte d’eau. Ils ont interpellé le service des Eaux et Forêt pour l’acquisition suffisante de bois mort. Serigne Amsatou Mbacké a personnellement émis le vœu de ne plus être confronté à des difficultés liés à l’acquisition du bois de chauffe.

Lors de leurs interventions, Abdou Lahad Kâ, le maire de la cité religieuse Touba et El Hadj Fallou Ndiaye, conseiller municipal, on insisté pour faciliter la traversée des frontières aux disciples en provenance des pays de la sous-région. Une invite à une circulation responsable a été faite aux transporteurs pour une commémoration sans accident.

Pour rappel, Serigne Abdoul Ahad Mbacké était le troisième khalife des mourides de 1968 à 1989. Il a grandement contribué, au cours de son magistère de 21 ans, à rehausser la personnalité du talibé mouride, mais aussi forcé le respect en appliquant, dans toute leur rigueur, les enseignements de Khadim Rassoul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here